Infiltrométrie | Test d'étanchéité à l'air

RUBRIQUE-05__RT2012-2
RUBRIQUE-05__Qualification

OBLIGATIONS RT2012

QUALIFICATION

Nos derniers articles sur le sujet

La performance énergétique d’un bâtiment est intimement liée à son isolation thermique. Pour assurer la qualité des travaux et se rapprocher le plus près du niveau visé (notamment RT2012), le contrôle de la perméabilité à l'air est indispensable. L’infiltrométrie - qui consiste en un test d’étanchéité à l’air via porte soufflante ou blower door - permet d’identifier les défauts de l’enveloppe tels que les fuites et infiltrations d’air. Cette mesure permet ainsi de résoudre ces problèmes et d’atteindre les objectifs de performance énergétique tout en assurant la qualité de l’air intérieur et la conservation du bâti. L'infiltrométrie est encadrée par dispositifs réglementaires, dont la qualification Mesurage 8711 et la norme NF EN ISO 9972.

Une obligation inscrite dans la RT2012

Parmi ses exigences, la réglementation thermique 2012 (RT2012) impose des niveaux de performance d’étanchéité à l’air en fonction du type de bâtiment concerné. L’infiltrométrie réalisée par un professionnel agréé conditionne ainsi la conformité de la construction à la RT2012.

Pour une maison individuelle neuve, la performance d’étanchéité à l’air - notée Q4Pa-surf - doit être inférieure ou égale à 0,60 mètres cubes par heure et par m2 ; 1,00 m3/(h⋅m2) pour les bâtiments collectifs. Le niveau est le même pour les Bâtiments Basse Consommation (label BBC).

La méthode utilisée est celle du test à la porte soufflante : l’intérieur est mis en dépression ou surpression via le ventilateur de la porte soufflante installée. Cette opération nécessite au préalable que toutes les entrées d’air volontaires, dont la ventilation, aient été obstruées. En complément, les fuites peuvent être précisément identifiées via plusieurs méthodes telles que la thermographie via caméra thermique, ou encore l’utilisation de fumigènes ou d’un anémomètre. Grâce à l’évolution de la technologie, la précision croissante et la réduction du prix du matériel, la thermographie est une technique de plus en plus utilisée.

Qualification Mesurage 8711 et norme NF EN ISO 9972

Il existe plusieurs prestations possibles et certaines nécessitent une autorisation :

  • Mesure du débit de fuite
  • Recherche de fuite et mesures corrélatives
  • Certificat ou rapport

La mesure d’infiltrométrie peut être réalisée en test intermédiaire - c’est à dire avant la fin des travaux - par tout professionnel disposant du matériel pour réaliser le test d’étanchéité à l’air. Cependant, seul un professionnel ayant obtenu la qualification 8711 ou 8721 par Qualibat pourra effectuer les mesures à réception de chantier servant à l’attestation de prise en compte de la RT 2012 ou à la certification BBC-Effinergie.

Le référentiel 8711 concerne les mesures de perméabilité des bâtiments, tandis que le 8721 concerne le mesurage de la perméabilité à l'air des réseaux aérauliques des bâtiments.

Le ministère en charge de la construction précise ainsi les conditions fixées pour être un opérateur autorisé :

  • Avoir des compétences dans le domaine du bâtiment ;
  • Avoir suivi une formation reconnue par le ministère en charge de la construction ;
  • Être autorisé par le ministère et assurer le suivi de la qualification 8711 ou 8721 de son entreprise tous les ans.

La qualification, qui s’applique à l’entreprise, est donc complémentaire à l’autorisation ministérielle, qui elle ne s’applique qu’au mesureur. De plus, la qualification est suspendue à la fourniture d’un dossier de suivi tous les ans.

Infiltrométrie et sous-traitance ?

En ce qui concerne la sous-traitance d’opérations de mesures entrant dans le champ de la qualification Mesurage 8711, elle ne peut être confiée qu'à des entreprises titulaires d'une qualification de même nature. Lorsqu’une opération de mesures est sous-traitée, le rapport de mesures (en tête et signature compris) devra être réalisé dans son intégralité par le sous-traitant. Cette opération de mesures devra figurer sur le registre des opérations de mesures de ce dernier.

Pour remettre les référentiels 8711 et 8721, la commission de Qualibat se base sur le respect de la norme NF EN ISO 9972 et de son guide d’application FD P50-784 pour la qualification 8711, et sur le respect du fascicule de documentation FD E51-767 pour la qualification 8721, ainsi que sur le respect des éléments contenus dans les FAQ du site du Cerema/Direction Territoriale Centre-Est.

Cette norme NF EN ISO 9972 est en vigueur depuis le 1er septembre 2016 (cf arrêté du 25 juillet 2016 mettant à jour la référence normative pour la mesure de la perméabilité à l'air du bâtiment dans le cadre de la RT 2012). Elle remplace l’ancienne norme NF EN 13829 « Détermination de la perméabilité à l'air des bâtiments » et son guide d'application (GA P50-784).

* Source : www.rt-batiment.fr 

Tous les articles sur l'infiltrométrie