Diagnostics immobiliers obligatoires

Dans le but d’informer et de protéger les acquéreurs ou les nouveaux locataires d’un bien immobilier, plusieurs diagnostics immobiliers sont exigés par la loi. Ils sont intégrés au sein du Dossier de diagnostic technique (DDT).

Diagnostic de performance énergétique

Réalisé dans tous les bâtiments - d'habitation ou tertiaires - lors de leur mise en vente ou en location (à l’exception de ceux destinés à être occupés moins de 4 mois par an), le diagnostic de performance énergétique (DPE) donne un aperçu de la performance énergétique d'un bien immobilier par une estimation de sa consommation énergétique et de son taux d'émission de gaz à effet de serre. La lecture du DPE est facilitée par deux étiquettes à 7 classes de A à G : la première indiquant la consommation énergétique annuelle du logement ; la seconde indiquant l’impact annuel de cette consommation sur les émissions de CO2. Ce diagnostic doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel répondant à certains critères et détenteur d’une certification.

Constat de risque d'exposition au plomb

Exigé pour pouvoir mettre en vente ou en location un logement construit avant le 1er janvier 1949, le constat de risque d'exposition au plomb (Crep) identifie la présence de plomb dans les anciennes peintures des logements. Ce diagnostic est intégré au sein du dossier de diagnostic technique (DDT) et doit être remis à l'acquéreur ou au locataire. Seul un diagnostiqueur certifié peut procéder à l’opération de recherche du plomb.

État d'amiante

L'État d'amiante mentionne la présence ou l'absence de matériaux ou produits contenant de l'amiante dans un logement. Il s'applique aux logements (appartement et maison individuelle et ses dépendances) - ainsi qu’aux parties communes des copropriétés - dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997. Ce diagnostic doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel certifié.

Nos derniers articles sur le sujet

État relatif à la présence de termites

Exigé lors de la vente, l'état relatif à la présence de termites concerne les maisons individuelles et les parties privatives des lots de copropriétés des immeubles collectifs situés dans les zones déclarées par arrêté préfectoral comme étant infestée par les termites ou susceptible de l'être à court terme. Pour ce diagnostic aussi le diagnostiqueur doit justifier d’une certification pour le domaine.

État de l'installation intérieure de gaz

Les propriétaires d’immeubles dont l’installation de gaz a été réalisé depuis plus de 15 ans doivent justifier - avant vente ou location - de la conformité de leur installation intérieure de gaz. les installations comprises dans les dépendances des maisons individuelles sont également concernées. L'état de l'installation intérieure de gaz donne ainsi un aperçu de la sécurité des installations de gaz d'un logement. Un diagnostiqueur certifié intervient sur cette prestation.

État de l'installation intérieure d'électricité

De même que pour le gaz, la conformité de l’installation électrique des habitations doit être contrôlée avant de procéder à la vente ou à la location. Les immeubles dont l’installation électrique a été réalisée depuis plus de 15 ans sont concernés. Le diagnostic est réalisé en aval de l'appareil général de commande et de protection de l'installation électrique propre à chaque logement, jusqu'aux bornes d'alimentation ou jusqu'aux socles des prises de courant. Il porte également sur l'adéquation des équipements fixes aux caractéristiques du réseau et sur les conditions de leur installation au regard des exigences de sécurité.

État de l'installation d'assainissement non collectif

En cas de vente, les immeubles d’habitation non raccordés au réseau public de collecte des eaux usées doivent être diagnostiqués au titre de l'État de l’installation d’assainissement non collectif. Cette démarche doit être accomplie à la fois par le vendeur et par l'acquéreur pour vérifier la bonne conformité de l'installation et, si besoin, engager des travaux. Le Service public d’assainissement non collectif (SPANC) contrôle l'installation et délivre un diagnostic en précisant si elle présente ou non des dysfonctionnements et/ou des risques pour la santé ou l'environnement.

État des servitudes "risques" et d'information sur les sols

Anciennement appelé ERNMT, puis ESRIS, l’État des Risques et Pollutions (ERP) concerne les immeubles situés dans les zones faisant l’objet d’un plan de prévention des risques (PPR) technologiques, naturels prévisibles ou des risques miniers résiduels, ainsi que dans les zones de sismicité. L'obligation s'applique à toute construction, à tout terrain, parcelle ou ensemble des parcelles contiguës appartenant à un même propriétaire ou à une même indivision, lors de la vente comme de la location. La liste des communes concernées est arrêtée par le préfet du département. Depuis le 1er juillet 2018, le potentiel Radon a également intégré le document.

Tous les articles sur les diagnostics immobiliers obligatoires