RE 2020 : la méthodologie du gouvernement pour une entrée en vigueur du dispositif le 1er janvier 2021

en partenariat avec :

batiment-durable-performance-dpe

Les pouvoirs publics lancent une phase de simulations permettant de déterminer les critères et les seuils principaux de la future réglementation environnementale.

Mise en place en 2018 par la loi ELAN afin de remplacer l'actuelle RT 2012 (CCH, art. L. 111-9, mod. par L. n° 2018-1021, 23 nov. 2018, art. 181), la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE 2020) devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2021. C'est ce que vient d'annoncer le gouvernement dans un communiqué de presse du 14 janvier dernier, qui détaille la méthodologie qu'il souhaite suivre durant l'année 2020 pour fixer les exigences techniques en la matière.

La future RE 2020 doit avoir pour objectif de diminuer l'impact carbone des constructions neuves en prenant en compte l'ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, de poursuivre l'amélioration de leur performance énergétique, notamment l'isolation, grâce au renforcement de l'indicateur de besoin bioclimatique (Bbio), et de garantir la fraîcheur des logements pendant les étés caniculaires. Selon les pouvoirs publics, cette politique de bas-carbone suppose une transformation progressive des techniques de construction, des filières industrielles et des solutions énergétiques.

Après l'expérimentation menée dans le cadre du label « énergie-carbone » (label E+/C-) et une concertation en 2019 auprès des acteurs du secteur, en copilotage avec le Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique (CSCEE), les ministères de la transition écologique et du logement lancent, en ce début d'année 2020, une série de simulations destinées à choisir les indicateurs et niveaux de performance pertinents.

Au printemps 2020, une nouvelle phase de concertation sera organisée pour définir l'ensemble des paramètres et objectifs de la future réglementation, en vue d'une publication des textes réglementaires avant l'automne 2020. Sera ainsi fixé le seuil d'émissions de CO2 pendant la vie du bâtiment, à un niveau ambitieux pour favoriser les énergies les moins carbonées.

Bruno Pérot, Dictionnaire permanent Construction et urbanisme

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

sur le même sujet...