Viz’All : évolution du logiciel et passerelle BIM

Jean-Marie Nicolas, technicien formateur chez Viz'All, répond aux questions sur les évolutions du logiciel de relevé du bâtiment et sur les passerelles avec le BIM (building information modeling). Une vidéo réalisée à l’occasion du Grand Circuit Contrôler le Bâtiment.

Retranscription

Le logiciel Viz'All va t-il étendre sa compatibilité avec de nouveaux équipements de mesure ?

Pour l'instant, nous travaillons uniquement avec Leica pour des raisons de fiabilité et parce que nous sommes très satisfaits de leurs matériels. D'ailleurs on a intégré récemment le X3 et le X4 associés au DST. Auparavant, on ne fonctionnait qu'avec le S910. Alors pourquoi pas imaginer dans l'avenir utiliser le scanner Leica ou autre. On envisage même de faire un portage sur smartphone.

On fait beaucoup de veille technologie, en permanence ; on essaie de suive les évolutions du marché en termes logiciel et matériel pour anticiper ces évolutions. On échange aussi beaucoup avec nos clients pour connaitre leurs souhaits d'évolution.

De nouvelles passerelles vont-elles se développer pour réunir toutes les visions (imagerie thermique, acoustique...) du bâtiment ?

Actuellement, il n'y a qu'une seule passerelle qui se dégage franchement : c'est le BIM. Beaucoup de nos clients continuent d'utiliser le format Autocad (DXF et DWG). Mais c'est vrai qu'avant c'était juste de la curiosité et maintenant il y a un vrai intérêt pour le BIM.

Je prends l'exemple d'un thermicien qui voulait faire une rénovation énergétique d'un bâtiment. Il me demandait si on pouvait associer aux différents types de parois des descriptions qualitatives sur leur orientation et sur les matériaux. Avec le DXF et DWG c'était juste une étiquette que l'on collait ; maintenant ça peut être directement renseigné dans la maquette numérique.

À voir également