Le boom des instruments de mesure connectés

en partenariat avec :

Caméras, testeurs, mètres laser… les indéfectibles compagnons du diagnostiqueur sont désormais tous reliés à un support numérique. Phénomène marketing ou évolution radicale du métier ? Le point avec Jean-Michel Catherin, dirigeant de Testoon.

La connectivité des outils du diagnostiqueur est-elle une tendance durable ?

La métrologie est au cœur du métier de diagnostiqueur immobilier. Les appareils de mesures y tiennent un rôle particulièrement central. Historiquement, les relevés de mesures consistaient à reporter les valeurs constatées sur une check-list papier. Bien que le métier de diagnostiqueur immobilier soit techniquement assez « moderne », les appareils de mesure ont connu peu d’évolutions. Et aujourd’hui, les valeurs sont reportées manuellement sur des logiciels dédiés.

Cependant, en matière d’efficacité et de productivité, plus il y a de mesures à réaliser, plus la connexion entre l’appareil de mesure et le logiciel devient indispensable. Presque tous les appareils de mesure sont dotés d’une connexion avec un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Cependant, nous constatons que les diagnostiqueurs n’ont pas tous pris l’habitude d’utiliser ces fonctionnalités.

Quelles sont les conséquences sur le métier de diagnostiqueur ?

La connectivité est désormais la norme chez les fabricants. Au début, c’était un supplément payant, mais aujourd’hui, ce sont des applications gratuites.

A court terme, il n’y aura pas de conséquences, puisque ceux qui voudront continuer à travailler comme avant pourront le faire. Par contre, les diagnostiqueurs qui sauront utiliser les possibilités de ces outils de mesure connectés vont significativement améliorer leur productivité. Sans compter la valeur ajoutée qu’ils pourront apporter à leurs clients et à leurs prestations.

Quels types de produits peuvent participer à créer cette valeur ajoutée supplémentaire ?

Pour les diagnostiqueurs immobiliers, je pense particulièrement à deux gammes de produits chez Leica et chez Parrot. Concernant Leica, les télémètres laser DISTO X3 et X4 (ce dernier disposant d’une caméra pour une meilleure visée précisément en extérieur) sont livrés avec une application pour smartphone ou tablette qui va dessiner le plan précis de la pièce mesurée directement sur le support connecté, concomitamment à la prise des mesures. Idéal pour un mesurage Carrez, il permet de fournir gratuitement un plan au client. Ils génèrent un gain de temps également pour les repérages nécessitant l’établissement d’un plan de localisation, comme pour le plomb et l’amiante. En les équipant du DTS 360, il est même possible de réaliser des plans en 3D.

Le drone professionnel de Parrot, BE BOP pro 3D modeling se pilote via un smartphone et peut voler de manière autonome autour d’un bâtiment. La programmation du plan de vol se fait avec Google Map, et le logiciel Pix4DCapture permet de modéliser un fichier en 3D du bâtiment, tout en réalisant des mesures précises au centimètre. Une vraie valeur ajoutée que le diagnostiqueur peut vendre aux agences immobilières en amont de ses prestations habituelles.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire