« Vérifier et entretenir son matériel va devenir essentiel ! » – Jean-Michel Catherin (TESTOON)

en partenariat avec :

Acteur du matériel pour les diagnostiqueurs, Testoon fournit des packs complets aux entreprises nouvellement créées ou aux nouveaux salariés, qui vont du petit matériel de mesure, aux échelles. Réassort et service de maintenance font également partie de l’offre de Testoon. Jean-Michel Catherin revient sur les enjeux du matériel.

Comment se porte le marché du diagnostic immobilier dans votre secteur ?

Le marché reste relativement dynamique. La période 2017-2018 montre pour le moment une demande équivalente à celle du début des années 2010. Le marché est sain. Il se partage entre l’investissement dans des packs complets pour des embauches ou des créations d’une part et l’entretien régulier du parc de matériels d’autre part.

Pourquoi faut-il faire vérifier son matériel régulièrement ?

Parce que c’est économiquement rentable sur le long terme. Le fait de vérifier dans les délais l’ensemble de son parc permet de réaliser les réglages garantissant les bons résultats du diagnostic et de changer les composants défectueux et non pas le matériel complet, même si les normes ne le précisent pas à chaque fois. Vérifier ne veut pas dire changer ! Mais quand on fait des mesures, il est normal de vérifier que les mesures sont justes !

C’est un enjeu important qui va s’imposer encore plus dans l’avenir. Par exemple, certains clients nous indiquent que cela fait longtemps qu’ils n’ont pas détecté de monoxyde de carbone avec leur appareil. Or lorsque le résultat est égal à zéro, cela signifie soit qu’il n’y a pas de monoxyde, soit que l’appareil ne fonctionne pas… Les risques peuvent donc être importants.

Les appareils se dotent-ils des dernières technologies ?

S’il n’y a pas de révolution dans les outils de base pour diagnostiqueur, ils se dotent régulièrement de nouvelles fonctions utiles que l’utilisateur n’exploite pas, souvent par ignorance ou habitude. Par exemple, le dernier télémètre Leica permet de réaliser des prises de plan simple avec un télémètre connecté à une tablette. Résultat : le diagnostiqueur peut se promener dans l’appartement, le télémètre saura dans quel endroit il se situe en fonction du déplacement et reportera automatiquement le tracé.

De la même manière, nous avons un partenariat avec Parrot pour des drones professionnels tout en étant économiques et simples d’emploi. Il est permis, pour un budget de moins de 1500 €, de proposer de nouvelles missions à forte valeur ajoutée : Par exemple proposer aux agences immobilières des images insolites en réalisant un modèle 3D pour les grandes propriétés, ou réaliser des études de déperditions énergétiques sur un bâtiment.

A lire sur le même sujet

Les appareils de test et de mesure connaissent de nombreuses évolutions depuis quelques années. Jean-Michel Catherin, président fondateur de TESTOON, décrypte les dernières tendances et innovations dans le domaine de l’appareillage du diagnostic immobilier.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

sur le même sujet...