À 24 ans, Davy Branz achète un cabinet de diagnostics immobiliers

À 33 ans, Davy Branz, Ardennais, a fait du diagnostic immobilier sa profession. Il démarre en tant que salarié pour, quelques années plus tard, acquérir son cabinet de diagnostics immobiliers. Retour sur le parcours de ce passionné du bâtiment.

Passionné par le Diagnostic

Diplômé en Génie civile avec un BEP CTO (construction topographie organisation de chantier) puis un bac bro EOGT (étude de prix, organisation et gestion de travaux), Davy Branz avait choisi de travailler en architecture. Mais, le travail manquait dans ce secteur. A 20 ans, il est alors parti chercher "meilleure fortune" en Alsace. A peine arrivé, il est embauché en 2002 au sein du Cabinet de Diagnostic immobilier Joëlle Ferlin qu’il a connue en réalisant quelques missions en intérim l’année précédente.

Un poste de salarié en CDI pour commencer

« Cette expérience fut passionnante, se souvient-il. Joëlle Ferlin était l’une des premières à s’être installée dans le diagnostic immobilier. C’était, en 1997, au moment où la profession naissait. Elle était alors la seule sur Strasbourg. Elle proposait alors les quelques diagnostics obligatoires : l’amiante, l’état des lieux et le métré et avait réussit à s’imposer face à quelques concurrents aux alentours ». En 2002, donc, il signe son CDI et se plaît sur le terrain. « J’ai adoré le contact avec les gens et le métier sympa qui nous amène de rendez-vous en rendez-vous, explique-t-il. Et puis j’entretenais de très bonnes relations avec ma patronne.

Puis l'opportunité du rachat

Sauf que voilà, je n’avais pas anticipé son âge et un beau jour, en 2007, elle me pris à part et me demanda si j’étais intéressé par lui acheter son cabinet de diagnostics immobiliers ». C’était le bon moment pour Joëlle Ferlin. Le métier changeait avec la certification et les nouveaux diagnostics obligatoires. Elle ne souhaitait pas prendre ce virage complexe. Ni une ni deux, j’ai accepté d’acheter le cabinet de diagnostics immobiliers, raconte Davy. « Et à 24 ans, j’ai déposé un dossier Accre et me suis fais accompagné par la CCI du Bas-Rhin, en participant au Passeport Entreprendre en France ».

Devenir un chef d'entreprise

L’achat du cabinet de diagnostics immobiliers réalisé, il dut recruter rapidement. « Je n’avais plus de salarié, confie ce dernier et n’en ai gardé pour des raisons diverses qu’un seul là où nous étions quatre ». Moins nombreux, ils assurent l’ensemble des missions et maintiennent le flux des prestations. "Et puis, quand j’ai eu mes enfants, j’ai embauché une secrétaire à mi-temps", explique Davy.

Un Cabinet qui fonctionne !

Aujourd’hui, l’entreprise a trouvé son rythme de croisière avec 120 missions par mois en moyenne, soit plus de 1000 prestations à l’année. Et Davy ne s’est pas arrêté là ! « A l’occasion de ma recertification et au vu de mon expérience, BC2 m’a proposé d’être examinateur, ce que j’ai accepté. Davy est donc un chef d’entreprise comblé et heureux de maintenir cette activité à taille humaine. « Je voudrais que la situation reste comme ça pendant de longtemps », conclut-il.

Laisser un commentaire