La perméabilité à l’air améliore la performance énergétique

La maîtrise de la perméabilité à l’air améliore la performance énergétique des bâtiments. La réglementation thermique 2012 (RT2012) rend obligatoire le traitement de l’étanchéité à l’air depuis 2013 pour tous les bâtiments d’habitation. On dénombre moins d’entreprises qualifiées pour la perméabilité à l’air que prévu.

La perméabilité à l’air permet de réduire la consommation énergétique, d’améliorer l’acoustique, de réduire la pollution intérieure ou encore de mieux conserver le bâti. Sans une bonne étanchéité à l’air, on estime la surconsommation de chauffage à environ 30 %. La maîtrise de la perméabilité à l’air permet, donc, de limiter le gaspillage d’énergie, de favoriser de bonnes conditions de vie et d’éviter les problèmes d’humidité des bâtiments. L’étanchéité à l’air au sein d’un habitat entend contrôler les fuites d’air résultants de défauts du bâti. Les seuils réglementaires par la RT2012 qui impose de mesurer la perméabilité à l’air de toute habitation depuis début 2013 sont fixés à moins de 0,6 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles et  moins de 1 m3/(h.m²) pour les logements collectifs.

La personne morale au sein de l’entreprise de mesure doit être qualifiée par l’organisme de certification des entreprises de la construction Qualibat selon la qualification « mesureur 8711 ». Qualibat avait estimé environ 2000 entreprises de « mesureur qualifié perméabilité à l’air » suite à la RT2012, alors que l’organisme de certification en recense à peine 900 en mai 2015.

Un test d’étanchéité à l’air coûte en moyenne 420 € pour un appartement d’une surface de 75 m2. En général, les fuites se situent dans les fenêtres, les portes, le toit, dans les passages  de ventilation ou encore les planchers. Afin de bénéficier du label BBC Effinergie, l’étanchéité à l’air est un critère important.

En attendant la RT 2020 (BEPOS 2020), dont l’objectif est  la maison à énergie positive, la perméabilité à l’air permet déjà des progrès de taille contre le gaspillage énergétique.

Résumé :

La RT 2012 a permis de rendre obligatoire le traitement de l'étanchéité à l'air et ainsi de limiter le gaspillage d'énergie des bâtiments d'habitation.

Laisser un commentaire