Sécurisation des ascenseurs allégée pour la 3e tranche de travaux

en partenariat avec :

Dans le cadre du plan de simplification des normes, le gouvernement a décidé de limiter les travaux à réaliser sur les ascenseurs installés avant le 27 août 2000 qui ne répondent plus aux règles de sécurité. L'obligation d'installer, dans les ascenseurs électriques à adhérence, un système de protection contre la vitesse excessive de la cabine en montée est ainsi supprimée. 

Ce dispositif devait en principe être mis en place sur les appareils non conformes avant le 3 juillet 2018, date butoir de la troisième phase de travaux de sécurisation des ascenseurs (CCH, art. R. 125-1-2, III).
Finalement, les seuls travaux de sécurité restant à effectuer dans le cadre de cette dernière tranche de travaux consistent à vérifier si les ascenseurs installés dans les ERP après le 31 décembre 1982 sont bien équipés d'un système de contrôle de l'arrêt et du maintien à niveau de la cabine, à tous les niveaux desservis, afin de prévenir le risque de chute dû au décalage entre le plancher de la cabine et le palier d'étage. Rappelons que les propriétaires des immeubles d'habitation sont dispensés de cette vérification depuis le moratoire décidé en mai 2013 par le ministère du logement.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

Laisser un commentaire