8ème salon international de l’étanchéité à l’air BUILDAIR-Symposium

 

Le 8ème salon international BUILDAIR-Symposium a eu lieu les 7 et 8 juin 2013 derniers à Hanovre en Allemagne (voir notre article du 25 avril). Antoine Mischler et Christophe Dufour, fondateurs de dooApp - société éditrice du logiciel Infiltrea - ont assisté à ce symposium.

 

salon étanchéité à l'air batiment

 

 

Quelles sont les raisons de votre présence au buildair Symposium à Hanovre?

Antoine Mischler : Cet événement est le plus important au niveau européen sur le thème de l'étanchéité à l'air. Lorsque l'on est un professionnel du secteur comme nous, il est primordial d'échanger sur les pratiques au niveau européen et leurs évolutions. Il en va de même pour se tenir informé des changements dans les réglementations. Et comme le secteur est en plein développement, cela bouge très vite...

Christophe Dufour : Nous pouvions également y rencontrer les principaux acteurs européens de l'infiltrométrie.

 

Qu'est-ce qui vous a le plus marqué au cours de ces deux jours?

AM : Déjà lors de l'introduction, la présentation d'ouverture nous a permis de réaliser le chemin parcouru par l'infiltrométrie en 20 ans. La suite nous a fait mesurer le chemin qu'il reste encore à parcourir.

J'ai beaucoup apprécié la variété et la richesse des interventions et les nombreux conseils pratiques donnés par les intervenants. Nous avons par exemple eu un retour d'expérience d'un mesureur Danois qui propose des solutions pour tester des bâtiments tertiaires de très gros volumes pendant leur construction afin d'avoir en cours de chantier déjà une estimation de leur étanchéité finale.

J'ai également été très intéressé par une étude menée par un chercheur Suisse sur la question de la durabilité de l'étanchéité à l'air et qui a dans ce cadre re-mesuré un ensemble de 25 bâtiments Minergie-P construits depuis 2003. Ce sujet a d'ailleurs trouvé écho lors d'une présentation d'un syndicat professionnel allemand sur le travail de standardisation de la durabilité des bandes adhésives utilisées pour l'étanchéité à l'air

CD : On a aussi pu apprécier les retours d'expériences sur le sujet d'étanchéité à l'air dans la rénovation, avec des cas concrets de mise en application.

 

Quelles sont les principales évolutions à attendre pour le secteur au regard des conférences auxquelles vous avez assistés?

AM : Des évolutions techniques sur le matériel ont été particulièrement évoquées, dont la possibilité de se connecter aux principales gauges en WIFI. Nous avons également senti qu'un mouvement de convergence des pratiques européennes était en marche, par exemple concernant la préparation des bâtiments.

CD : La mesure d'étanchéité des réseaux aérauliques, sujet d'actualité en France avec le nouveau label Effinergie+, semble intéresser également les autres pays européens.