Précarité énergétique : élargissement des aides de l’Anah

en partenariat avec :

Les bailleurs et syndicats de copropriétaires en difficulté entrent dans le programme Habiter mieux tandis que les subventions accordées aux propriétaires les plus modestes sont augmentées.

Lors de Rencontres nationales de la précarité énergétique, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a annoncé le renforcement du programme Habiter mieux destiné à financer les travaux de rénovation thermique des propriétaires occupants aux revenus modestes.

Les seuils d'accès aux aides sont relevés. Seront désormais éligibles, les propriétaires occupants ayant un revenu fiscal annuel maximal de 23 881€ en Ile-de-France (au lieu de 17 057€ antérieurement) et 18 170€ hors Ile-de-France (au lieu de 11 811€ antérieurement). Cette majoration va permettre à 7 millions de ménages de percevoir ces aides contre 3 millions précédemment.

Les aides financières des propriétaires occupants sont augmentées afin de réaliser des travaux plus complets pour aider les personnes à sortir durablement de la précarité énergétique. La subvention de l'Anah s'élèvera à 50 % (contre 20 à 35 % précédemment) et sera complétée pendant deux ans par la prime Fart (Fonds d'aide à la rénovation thermique), portée à 3000 € contre 1600 € actuellement. Avec les aides complémentaires versées par les collectivités territoriales, au moins 60 % du montant des travaux sera pris en charge par des aides publiques.

Les aides sont étendues à de nouvelles catégories de bénéficiaires :
- les bailleurs bénéficient d'une subvention de l'Anah (de 25 à 35 %), assortie d'une prime du Fart de 2000€, à condition que les travaux entraînent un gain énergétique supérieur à 35 % et que le loyer soit conventionné sur 9 ans
- les syndicats de copropriétés en difficulté vont percevoir une prime de 1500€ par lot d'habitation principale, en complément de l'aide aux travaux de l'Anah, pour un gain énergétique supérieur à 35 %.

Enfin, le repérage et la sensibilisation des ménages en situation de précarité énergétique seront renforcés, grâce aux Ambassadeurs de l'efficacité énergétique, mis en place dans le cadre des emplois d'avenir. Recrutés par les collectivités ou par des associations, ils auront pour mission principale d'effectuer des visites au domicile des personnes concernées.

Gaëlle Guyard
Code permanent Environnement et nuisances

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

sur le même sujet...