Prévention des risques majeurs : la démarche française

en partenariat avec :

Un document présente la doctrine du ministère de l'écologie en matière de risques naturels et technologiques.

Les événements à risques (séismes, cyclones, accidents, etc.) font régulièrement de nombreuses victimes dans le monde. Leur violence et leurs conséquences sont heureusement plus modérées sur le territoire français. Cependant, les événements que la France a connus récemment (tempêtes Xynthia ou de Noël 1999, inondations dans la Somme, le Languedoc-Roussillon, le Var, feux de forêt dans le Sud, explosion de l'usine AZF de Toulouse) montrent, qu'en de telles situations, les préjudices humains et matériels peuvent être considérables. Deux tiers des 36 000 communes françaises sont exposées à au moins un risque naturel et 15 000 au risque d'inondation, principal risque majeur national.

La politique française de gestion des risques majeurs vise, selon le ministère de l'écologie, à répondre à trois objectifs afin de  rendre les personnes et les biens moins exposés et moins vulnérables :

- prévenir les dommages, réduire leur ampleur et les réparer ;
- informer les citoyens afin qu'ils deviennent acteurs dans cette gestion ;
- gérer efficacement les crises et les catastrophes quand elles surviennent.

La prise en compte des risques dans la société est nécessaire à tous les stades et à tous les niveaux d'organisation.

L'expérience de la France dans les domaines de la connaissance des risques, de leur prévention et de la gestion des catastrophes lui permet,  depuis plusieurs années, d'envisager différentes formes de coopération internationale pour répondre aux demandes d'appui ou d'intervention de la part de ses partenaires étrangers.

Le document rappelle brièvement, pour chaque catégorie de risque naturel (inondation, incendie de forêts, risque sismique, risque volcanique, mouvement de terrain, avalanche, cyclone, tempête et changement climatique) et de risque technologique (activité industrielle, risque de transport de marchandises dangereuses, barrages et digues, activité nucléaire), les mesures de prévention applicables ainsi que les moyens de secours et consignes.

Le document est complété par une série d'annexes (cadre législatif et réglementaire ; principaux acteurs français engagés dans l'action internationale, sites éducatifs et associatifs ; responsabilités et obligations des acteurs français ; outils réglementaires ; système d'alerte national ; régime d'indemnisation) et par un glossaire.

 

Ministère de l'écologie, La démarche française de prévention des risques majeurs, mars 2011    

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur

sur le même sujet...