Test d’infiltrométrie avec la porte soufflante : un marché en forte croissance

en partenariat avec :

Technique clé de mesure pour améliorer l'efficacité énergétique dans le bâtiment, le test d'infiltrométrie est rendu obligatoire dans l'habitat neuf par la Réglementation Thermique 2012. Eclairage sur la réglementation et les prestations : un marché en pleine croissance !

L'infiltrométrie est une des douze techniques clé pour améliorer l'efficacité énergétique d'un bâtiment. Test instrumenté, il permet de mesurer les flux d'air s'infiltrant dans un bâtiment et de vérifier son étanchéité à l'air. La mesure de perméabilité à l'air ou test de la porte soufflante est normée depuis 2001 par la norme NF EN 13829.

INFILTROMETRIE, LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE

Depuis 1980, il y a eu de nombreuses incitations gouvernementales pour faire vérifier l'étanchéité à l'air des bâtiments. Il s'agissait surtout de la ventilation naturelle et de son installation correctement dimensionnée. L 'infiltrométrie représentait alors peu d'intérêts.
Elle a été prise en compte avec la RT 2005 et le label Bâtiment Basse Consommation BBC-Effinergie .
Dans le contexte de l'amélioration de la performance énergétique d'un bâtiment, le poste de déperdition par renouvellement de l'air représente une part conséquente du bilan de chauffage. Par ailleurs, une trop forte étanchéité à l'air conduit à une dégradation de la qualité de l'air et à un risque de condensation.
L'étanchéité a l'air est donc primordiale pour optimiser la consommation énergétique d'un bâtiment (arrêté ministériel du 3 mai 2007).
Ce qui était une mesure pour obtenir le label BBC va devenir la norme avec la  RT2012. Cette dernière fixe des objectifs obligatoires de perméabilité à l'air pour les logements neufs que ce soient des maisons individuelles ou des logements collectifs.

Par ailleurs, l'article 17 du chapitre II de l'arrêté du 26 octobre 2010 précise que "Pour les maisons individuelles ou accolées et les bâtiments collectifs d'habitation, la perméabilité à l'air de l'enveloppe sous 4 Pa, Q4Pa-surf, est inférieure ou égale à :

  • 0,60 m3/(h.m2) de parois déperditives, hors plancher bas, en maison individuelle ou accolée.
  • 1,00 m3/(h.m2) de parois déperditives, hors plancher bas, en bâtiment collectif d'habitation." 

NORMES DU TEST D'INFILTROMETRIE

L'évolution de l'infiltrométrie suit une normalisation précise :

  • EN 13829:2000 : méthodologie de mesures et paramètres européens
  • NF EN 13829:2001 : transposition de la norme européenne en norme française homologuée par l'AFNOR
  • Règles techniques Effinergie 2009 : la perméabilité à l'air se quantifie par la valeur du débit de la fuite traversant l'enveloppe sous un écart de pression donné.
  • Guide d'application P50-784 février 2010 : il remplace les règles Effinergie, précise les paramètres et le contenu des rapports demandés aux mesureurs autorisés. En effet à compter du 1er juillet 2010, tous les rapports envoyés à la commission d'autorisation des mesureurs doivent être en cohérence avec le Guide d'application.

PRESTATIONS ET AUTORISATIONS

Il existe plusieurs prestations possibles et certaines nécessitent une autorisation :

  • Mesure du débit de fuite
  • Recherche de fuite et mesures corrélatives
  • Certificat ou rapport

Aujourd'hui, les opérateurs qui réalisent les tests de perméabilité à l'air dans le cadre du label BBC Effinergie béneficient d'une "'autorisation pour les mesureurs de perméabilité à l'air " délivrée par le Ministère en charge de la construction.  Cette autorisation sera la même pour la RT 2012.
Afin de préserver son indépendance,  l'opérateur doit appartenir à une société indépendante juridiquement du constructeur de l'opération, du bureau d'études thermiques et des industriels fournisseurs d'équipement pour l'opération.

MARCHE DE L'INFILTROMETRIE

Avec la RT 2012 rendant obligatoire la mesure de l'étanchéité à l'air dans l'habitat neuf, on estime le besoin à 1000 opérateurs autorisés contre moins de 150 aujourd'hui.

De plus, il y aura une marché connexe qui sera celui de l'assistante, tout au long des travaux, auprès des différents corps de métiers coordinateurs et réalisateurs des travaux. Cela pour assurer un bon test d'infiltrométrie final.
Ce marché de l'assistance devrait être au moins aussi important que celui des mesureurs. A ce titre, l'accent sera mis sur la rapidité de mise en œuvre et la facilité d'utilisation du système pour relever une mesure ou rechercher une fuite.

Résumé :
En généralisant la mesure de perméabilité à l'air dans les bâtiments neufs, la RT 2012 va servir de levier au marché de l'infiltrométrie qui a donc de beaux jours devant lui.

A propos du fournisseur

Publications du fournisseur